Licence Creative Commons Auteurs et livres anciens
                                                                                                                      
 
 


RICHER, Edmond (1560-1631)
 

Edmond Richer est un théologien français né le 15 septembre 1560 à Chaource (aujourd'hui dans l'Aube) et mort le 29 novembre 1631 à l'âge de 71 ans.

 
RICHER, Edmond (1560-1631) biographie, uvres, religion, théologie, catholique, protestant, jansénisme
Partisan du gallicanisme, Richer publie en 1611 Ecclesiastica et Politica Potestate, un abrégé de la doctrine de l’Université qui met en cause l'autorité du pape et formule les principes renversant aussi bien la puissance royale que celle du souverain pontife et des évêques. Ses thèses, sur ordre de Richelieu, lui vaudront son renvoi du syndic de la faculté de théologie de Paris. En 1629, après un passage en prison, Richer se rétracte, rétractation qu'il réitèrera une seconde fois puis une troisième fois en 1630.

Néanmoins, à partir de ses idées se développe une doctrine, le richérisme qui entend appliquer le principe de gouvernement des communautés à tous les niveaux de l’organisation ecclésiale.
 Au niveau supérieur, le richérisme se confond avec la doctrine gallicane qui considère que le Pape est soumis, en terme d’autorité temporelle et dogmatique, au Concile, donc à l’ensemble des évêques représentant le peuple chrétien. Ainsi de la même manière pour le richérisme, l’évêque est soumis, au synode diocésain, donc à l’ensemble des curés représentant le peuple chrétien du diocèse. Et enfin au troisième niveau, le curé est soumis, à l’assemblée paroissiale, donc à l’ensemble du peuple chrétien de la paroisse.
[Source Wikipédia]

 
Repères biographiques et historiques

1572  - Massacre de la Saint-Barthélemy.
1590  - Richer obtient son doctorat en Sorbonne.
1595  - Richer devient recteur du collège du cardinal Lemoine.
1598  - Henri IV promulgue l'édit de Nantes.
1608  - Richer devient syndic de la faculté de théologie de Paris.
1610  - Henri IV est assassiné.
1611  - Richer publie ses thèses mettant en cause l'autorité royale et pontificale.
1612  - Richer est démis de ses fonctions de syndic.
1629  - Richer rétracte ses thèses.
   
Oeuvres
1600  - Obstetrix animorum,
1611  - De ecclesiastica et politica potestate
1611  - Decreta sacrae facultatis theologiae Parisiensis
1630  - Testamentum
1630  - Histoire de la Pucelle d'Orléans
- - ? Defensio libelli de ecclesiastica et politica potestate
- - ? Historia conciliorum generalium
- - ? Historia conciliorum generalium
- - ? Liber tertius
- - ? Traité des appellations comme d'abus
- - ? Vindiciae doctrinae maiorum scholae Parisiensis
1753 Histoire du syndicat d'Edmond Richer par Edmond Richer lui-même (posthume)
   
Bibliographie
- Adrien Baillet, La Vie d’Edmond Richer, docteur de Sorbonne, Amsterdam, E. Roger,‎ 1715, IV-352 p., in-8°. (Première édition : Liège, s.n., 1714, 417 p., in-12)
- E. Préclin, Les Jansénistes du XVIIIe siècle et la constitution civile du Clergé. Le développement du richérisme, sa propagation dans le bas-clergé, 1713-1791, Paris, Gamber, 1928.
- Dale K. Van Kley, Les Origines religieuses de la Révolution française, 1560 - 1791, Points Seuil Histoire no H355, 2002 (pour la traduction française), 572 p.

 
Sites remarquables
http://www.stejeannedarc.net/biblio/dunand_richer.php

 
                                     
                  Visiteurs du site 
 
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site